Nov 062014
 
 6 novembre 2014  Posted by at 19:44 HUILES SUR TOILES


Et puis il y a ces villes saoules ivres d’ellipses qui tanguent sur les dunes. Matins mirages, rêves d’architectures pour une douce humanité. Petits frères humains dormez en paix entre mes murs de sable. J’ai, pour vous, sur la palette de mon coeur, choisi les plus belles couleurs, afin de dissoudre votre peine, vos angoisses de vie. Libres et sans repères marchez dans mes nuits blondes, acceptez de vous perdre dans la terre de Sienne, l’indigo, le safran.
Tout le meilleur de mon âme au bout de mon pinceau, mes deux fusils en bandoulière, brigand de grand chemin, d’un bon pas j’ouvre les mondes et vous offre ce soir leurs fruits les plus secrets. Les rubis, l’émeraude, des cristaux en étoiles, des grenats ténébreux, des éclats de silex et de la poudre d’or.
Au coin d’un feu, sortir de ma besace tous ces petits trésors, les passer dans vos mains grasses du jus de cailles pour les voir scintiller et allumer vos yeux. Soyons passeurs de feux follets, artisans d’arc en ciel et d’aurores. Que la lumière de mes taches continue à grandir sur le buvard de vos pupilles.
A.C

Sorry, the comment form is closed at this time.